ashaps.com

Monday, Mar 27th

Last update:08:27:26 AM GMT

You are here Annonces >

Envoyer Imprimer PDF

Le journaliste vedette de Radio Télé Energie, Gillot Jean Edouard; animateur de l'une des émissions sportives les plus écoutées du pays "Energie Sport Matin" diffusée tous les matins de 7h à 9h, a failli laisser sa peau le mercredi 24 Août écoulé à Port au Prince, à la Rue Chavannes à quelques centimètres de la station de la Radio.

Le Journaliste sportif qui était venu préparer sa deuxième émission du jour Sport7, était suivi de près par deux individus armés, qui étaient dans les parages attendant le moment idéal pour commettre leur forfait. Ces deux hommes auraient été enrôlés par un proche de l'un des cadidats à la présidence qui reproche au journaliste d'être le petit ami de sa copine, et que c'est à cause de lui que cette dernière ne veut plus être son amante. Participant à l'émission *Sport Passion* sur Radio Galaxie, Gillot explique avoir échappé de justesse à cette tentative d'assassinat grâce à Dieu d'abord puis grâce à l'intervention d'un artiste très connu qui était tout près.

" Il était aux environs de 5h 30 PM, lorsqu'un individu se faisant passer pour mon admirateur et mon fidèle auditeur, s'est jeté dans mes bras pour m'expliquer combien il est heureux de me rencontrer, ajoutant que son fils serait fou de joie s'il me rencontrait un jour. Alors qu'en réalité, cet individu, par son geste était en train plutôt de m'identifier aux malfrats qui n'étaient pas trop loin. Heureusement, j'ai été appelé par un ami qui, sans se rendre compte a dévié le coup " précise Gilot Jean Edouard qui affirme par ailleurs, qu'il serait assassiné par jalousie pour une chose qu'il ignore.

" Ce n'est qu'après la présentation de mon émission que j'allais effectivement comprendre de quoi il en était réellement. Un ami m'a raconté que le type en question voulait en réalité se venger de moi par jalousie, arguant que je lui aurais pris son amante et par conséquent,  je dois mourir" poursuit Gilot.

L' expérimenté chroniqueur sportif s'est dit indigné de voir comment la vie ne vaut plus rien pour certains individus, qui sont prêts à ôter la vie d'honnêtes citoyens, comme bon leur semble. Ce monsieur qui travaille pour l'un des cadidats à la présidence qui arrivent en tête des sondages en vue des prochaines élections, a sous sa garde de puissants gangs des quartiers populaires réputés dangereux, il a même promis à son entourage qu'il ne se laissera pas faire:  * Mwen se polytologue, epi manzè vle kitem pou yon ti kronikè, ebyen map tuye Gilot kan menm, ligen chans mpat ko konn machin li a* a t-il envoyé par sms à un de ses proches.

Pour l'heure, le dossier suit son cours au niveau des instances compétantes ( DCPJ et Parquet de Port-au-Prince) du pays. Entre temps, le journaliste sportif, visiblement choqué par la tournure de ses événements, n'a qu'une chose en tête ;  se mettre à l'abri, pour ne pas être une nouvelle victime de ces hommes sans foi ni loi qui commettent au su et au vu de tout le monde, des crimes à longueur de journée en toute quiétude, en raison de l'impunité qui règne dans le pays.

En attendant, les auditeurs de Gillot Jean Edouard sur Energie FM seront privés de sa voix, pour on ne sait... combien de temps, car il est obligé de se mettre à couvert pour mieux se protéger.

En cette période de troubles que connaît Gillot, le comité directeur de L'Association Haïtienne de Presse Sportive est à 100 % derrière lui, en l'accompagnant du mieux qu'on peut.

C'est pourquoi nous disons haut et fort, NON À L'IMPUNITÉ ET LA BARBARIE, VIVE LA JUSTICE. POUR UNE PRESSE SPORTIVE LIBRE. NOUS SOMMES GILLOT.

 

Jean Josué Mervil / La Rédaction

Commentaires (0)Add Comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
Copyright © 2017 ASHAPS | Association Haitienne de Presse Sportive.
Tous droits réservés.