BASKETBALL

Depuis le 20 novembre 2014, il n’y a plus de membres abasketà la tête de la Fédération haïtienne de basket-ball (FHB). Quatre (4) mois plus tard, on s’active vers de nouvelles élections en vue d’élire le 25 avril 2015 un nouveau comité exécutif, qui prendra les rênes de cette instance sportive pour un mandat de 4 ans.

Dans une note de presse en date du 4 mars portant les signatures respectives de John Chéry, Président, Carline Choute, Vice-présidente et Jean Bernard Georges, Secrétaire général, le conseil électoral chargé de réaliser les joutes devant conduire à l’élection d’un nouveau comité exécutif au sein de la FHB, invite les cartels à se soumettre aux termes et conditions des statuts, que sont les suivantes : lettre de soumission de candidature du cartel (7) membres, comprenant : un président, un vice-président, un secrétaire général, un trésorier et trois membres ou conseillers. Le dépôt de pièces se fera au secrétariat du Comité Olympique Haïtien ( 48, rue Clerveaux, Pétion-Ville) du 16 mars au 17 avril.   

Pour être accepté par le CEP, chacun des postes devra présenter le nom du titulaire, qui respectera les normes suivantes : 1) être âgé de 20 ans mininum, 2) n’avoir jamais été en conflit avec la justice haïtienne ou étrangère, 3) n’avoir jamais commis d’acte répréhensible ou condamnable pour le monde sportif. D’autre part, les postulants doivent soumettre leurs pièces d’identification (carte CIN, NIF ou Passeport valide) et un certificat de bonne vie et mœurs.

Avant ces joutes, les critiques pleuvaient un peu partout sur l’administration du Dr Claude Démesmin. Ce dernier a eu peut-être le mérite de diriger tant bien que mal la FHB, réduite à lui seul suite au départ respectivement Fouad Guillaume, vice-président, Paul Audmar François, secrétaire général, Févril Célestin, trésorier et Gladys Jacotin. Cependant, le Doc du basket avait eu quelques fois, le soutien d’Emmanuel Bonnefil et de Ralph D. Dorléans. En un mot, le cartel qui avait pour slogan lors des joutes de 2010: « Wi nou kapab », avait failli à sa mission, et est passé largement à côté de l’objectif fixé.

Les rumeurs les plus folles faisant croire qu’ « une question d’argent » était à l’origine de la division, qui gangrenait la FHB. Sans apporter un démenti formel à ces rumeurs, le président sortant, véritable cible des journalistes, n’a mâché ses mots pour tirer à boulets rouges sur Fouad Guillaume, accusé à tort ou à raison. De retour au bercail (après plus de 3 ans aux USA), le vice-président sortant (Fouad Guillaume) avait tenté d’installer un comité provisoire aux commandes de la FHB suite à l’expiration du mandat de Démesmin.    

Si Emmanuel Bonnefil, véritable pionnier du basket scolaire et corporatif du pays, et membre très influent du basket haïtien, est clair qu’il ne veut pas être président de la FHB. A contrario, Jasson Valbrun, autre grand monsieur du basket haïten, veut prendre à tout prix les rênes de cette fédération. Claude Démesmin (vice-président du COH) n’est pas en reste. Selon nos informations, le président sortant est en négociation avancée avec ses bases pour briguer un nouveau mandat. Des surprises, il va en avoir pour les joutes du 25 avril 2015.

Il est important à signaler que seize (16) ligues régionales : Belladère, Cayes, Cap-Haïtien, Delmas, Gonaïves, Hinche, Jacmel, Léogâne, Miragoâne, Mirebalais, Ouanaminthe, Petit-Goâve, Port-au-Prince, Port-de-Paix, Saint-Marc et Trou-du-Nord, sont habilitées à élire un nouveau comité exécutif à la tête de la FHB pour une période de quatre (4) ans. Pour éradiquer la crise qui sécoue le basket haïtien, ces ligues sont invitées à bien orienter leur vote, et cela, pour le bien être et la visibilité du basket haïtien. 

.