FOOTBALL

Il est incontestablement le leader du Tempêtea-charles h FC de Saint-Marc, cadre de la sélection haïtienne des U-17 ayant participé à la phase finale de la coupe du monde de la FIFA, Corée 2007, fin dribbleur, l’un des meilleurs tireurs de coup franc de sa génération, Charles Hérold Junior est né le 23 juillet 1990 aux Gonaïves. Auteur d’une saison 2011 extraordinaire au même titre que Kens Germain (América) et Peter Germain (Baltimore), « Blan Solo » fut au contraire de ses concurrents, un membre important de la sélection nationale disputant les éliminatoires de la coupe du monde de la FIFA, Brésil 2014 mais éliminée par son homologue d’Antigua & Barbuda (0-1 et 1-2). Il s’est dit confiant quant à sa chance de remporter le Ballon d’or G&G Sportif 2011 lors du gala qu’aura organisé l’Association Haïtienne de Presse Sportive (ASHAPS) ce vendredi 23 mars (3h PM). Il a répondu volontiers à nos questions.

Ashaps.com : Vous êtes Gonaïvien ou Saint-Marcois ?

Charles Hérold Junior : Je suis né dans un hôpital aux Gonaïves mais je ne suis pas Gonaïvien. Toutefois, dans mon acte de naissance, il est écrit noir sur blanc que je naquis aux Gonaïves. Dans ce cas, je peux dire que je suis Gonaïvien de naissance mais Saint-Marcois de sang, de race, de mœurs et de tout. (Rires…).   

Ashaps.com : Vous vous rappelez-vous comment vous aviez appris à taper dans un ballon ?

CHJ : Certainement ! J’avais 13 ans et je jouais dans un championnat de quartier tout près de chez moi (Boulevard la Liberté). Voyant mes prouesses techniques, les dirigeants ont fait choix de moi pour grossir les rangs des jeunes footballeurs qui étaient au Ranch de la Croix-des-Bouquets. 

Ashaps.com : est-ce qu’il était facile pour vous de choisir le Tempête FC au lieu de Baltimore SC ?

CHJ : J’ai grandi au Boulevard de la Liberté et le Tempête  FC avait pris naissance dans ce même quartier. Autant dire, il était plus que logique je choisisse l’équipe « Belle Colonne » pour signer mon nom dans les annales du football de la ville.

Ashaps.com : N’avez-vous aucun regret par le fait que vous aviez fait choix du Tempête FC ?

CHJ : Jamais au grand jamais ! Le Tempête FC, c’est le plus grand, et ce quel que soit le domaine. En termes d’âges, fanatiques, titres et autres… 

Ashaps.com : Vous avez de bonnes relations avec les joueurs de Baltimore ?

CHJ : Ils sont tous mes amis, mais moi et Guemsly Junior Joseph, nous étions deux très bons amis, et ce en dépit du fait que nous jouons pour deux équipes différentes.   

Ashaps.com : Vous êtes satisfait de tout ce que vous aviez réalisé avec le Tempête FC ?

CHJ : Certainement ! Je suis encore jeune et je reste quelques bonnes années pour apporter d’autres trophées afin d’embellir ou d’étoffer beaucoup plus le riche palmarès du Tempête FC.

Ashaps.com : Est-ce que vous saviez que c’était vous qui étiez élu meilleur joueur de l’année 2010 et en raison de votre absence le titre revient à Makendy Duverger ? Et qu’en pensez-vous ?

CHJ : Makendy  est comme un frère pour moi. C’est Dieu qui l’a donné et il le mérite bien parce qu’il avait fait une saison époustouflante avec le Tempête FC. Je n’étais pas là par le simple fait que je n’étais pas au courant.

Ashaps.com : Une nouvelle fois, vous êtes sur le point de remporter votre premier ballon d’or mais en face de vous se dressent deux piliers : Peter Germain (Baltimore) et Kens Germain (América). Ça vous faites peur non ?

CHJ : Je respecte ces adversaires car ils sont deux très joueurs mais ils n’ont pas fait ce que j’aie réalisé avec mon équipe (Tempête FC) ou avec la sélection nationale. Mon père m’a toujours dit, « la guerre n’est jamais petit mais il faut être confiant que vous sortiez vivant », c’est ma situation en face de Peter et kens.

Ashaps.com : Selon vous, qui mérite de remporter le ballon d’or ?

CHJ : Il arrive que tout le monde sache ce qu’il valle et ce qu’il puisse réaliser avec un ballon de football mais moi, je suis persuadé que je mérite beaucoup plus ce ballon d’or par rapport à mes deux concurrents.

Ashaps.com : S’il arrive que vous passiez à côté ?

CHJ : J’en profiterais pour féliciter l’heureux gagnant. Toutefois, je vais travailler pour l’emporter la prochaine fois.

Ashaps.com : En cas de victoire dans ce duel entre vous, Peter et kens. À qui dédiez-vous ce ballon d’or ?

CHJ : À mon papa. C’est grâce à lui que j’ai appris à jouer au football et il me supporte toujours.

Ashaps.com : Quel est votre objectif pour cette nouvelle saison ?

CHJ : J’ai deux objectifs. 1) champion avec le Tempête FC. 2) terminer meilleur buteur de la compétition. J’ai failli oublier, jouer la phase finale de la Champions league de la CONCACAF avec le TFC me tient aussi à cœur.

Ashaps.com : S’il fallait placer un dernier mot avant la tenue du gala sportif de l’année 2011. Vous diriez quoi au juste ?

CHJ : Mon dernier mot, ce qui me traverse depuis la nomination des trois finalistes sera réalisé. Charles Hérold Junior sera élu meilleur joueur de l’année 2011. J’en profite pour remercier les 208 journalistes qui avaient fait choix de moi.      

.