ARTS MARTIAUX

Une équipe haïtienne composée de 5 combattants (Jocelyn Joseph, Rafael Decius, Rudford Hamon, Sanon Tudor et Mamout Bassou et d’un entraineur, Frantz Michaud, représente Haïti au championnat du monde de taekwondo qui se déroule du 1er au 6 mai à Gyeongju (Corée du Sud).

Ces athlètes, habitués aux compétitions internationales, profiteront de cette compétition pour préparer leur participation aux éliminatoires des Jeux Olympiques de Londres en 2012, ces éliminatoires auront lieu en novembre prochain selon ce qu’a fait savoir le président de l’Association Haïtienne de Taekwondo, Leo Cartright.

Selon Leo Cartright, ces athlètes ainsi que d’autres qui évoluent à l’étranger, devront prendre part à la prochaine édition du championnat national devant être organisée à Port-au-Prince en Aout prochain.

Il a fait savoir que dans le cadre de ce championnat national, des combats seront organisés pour les catégories juniors afin, dit-il, de préparer la participation d’Haïti aux prochains jeux olympiques de la Jeunesse à Nankin, en Chine.

Maitre Leo a aussi indiqué qu’Haïti attend toujours la confirmation du Wild Card qui lui a été promise dans la perspective d’une participation aux prochains jeux panaméricains qui auront lieu en octobre prochain à Guadalajara (Mexique).

Pour ce qui est des jeux panaméricains, la délégation haïtienne comprendra des athlètes représentant plusieurs disciplines dont l’Athlétisme, le Tennis, le Judo et l’Haltérophilie.

Le chef de Mission de la délégation haïtienne à ces jeux, Fritz Gerald Fond a fait savoir que l’Haltérophilie dont il est également le président pourra aligner jusqu'à deux athlètes à ces jeux. Il a fait savoir que la 15e place sur plus de 40 pays qu’Haïti occupe dans le continent américain lui donne droit à une place alors que le pays a 90% de chance de recevoir une invitation spéciale a l’instars du Taekwondo.

Pour le moment, 5 athlètes sont en position d’être choisis par la fédération en tenant compte de leurs performances affiches ces dernières années. Il s’agit d’Odeus Beliser, Amarald Mamoune, David Guirand et Medgine Célestin.

.