ARTS MARTIAUX

Le footballeur français Christian Karembeu COH_copyet le président de la fondation “Peace and Sport”, Joël Bouzou, ont remis ce mercredi un lot de 5 à 7 tonnes de matériels sportifs au président du Comité olympique haïtien (COH), Jean Édouard Baker. Suite au séisme dévastateur du 12 janvier dernier, à la demande du Comité Olympique Haïtien (COH), la fondation « Peace and sport » a lancé une vaste opération de mobilisation baptisée « Solidarité par le Sport pour Haïti ». Celle-ci visait à recueillir des équipements sportifs et des fonds auprès de la communauté sportive internationale. En visite dans le pays, environ sept mois après la catastrophe, Christian Karembeu et Joël Bouzou ont profité de cette occasion pour remettre au responsable du comité olympique haïtien ce que la fondation « Peace and sport » avait recueilli. « C’est une grande amitié qui nous lie. Notre travail, c’est que la communauté internationale du sport s’occupe de la jeunesse du monde parce qu’on aide tout le monde dans l’égalité dans le cadre d’une même règle. Et la jeunesse d’Haïti fait partie de cette jeunesse mondiale » a déclaré le président de la fondation « Peace and Sport » avant de citer un bon nombre de fédérations et organismes ayant contribué à ce marathon pour Haïti. La Fédération internationale de tennis de table, la Fédération internationale d’échecs, la Fédération mondiale du jeu de dames, la Fédération internationale d’athlétisme, le Comité national et olympique français, des organisations internationales, des fédérations nationales en France, la Fédération danoise de badminton, des clubs, des particuliers… sont parmi une pléiade d’organisations et d’institutions qui ont participé à cette collecte de matériels sportifs en faveur d’Haïti. Ces matériels (ballon, chaussures, kimono, raquette, équipement d’athlétisme) vont servir à de nombreuses disciplines sportives (football, basket-ball, volley-ball, judo, jeux de dames, échecs, badminton et autres) pratiquées en Haïti. Pour sa part, l’ex-latéral droit français, Christian Karembeu, s’est dit honoré de sa venue au pays. « C’est un privilège pour moi, je suis content d’appartenir à l’organisation Peace and Sport». Questionné sur son apport concret que peuvent tirer les jeunes d’Haïti, le champion du monde de 1998 affirme bien qu’il va partager de son expérience de haut niveau avec eux. « Il en est de la responsabilité de partager, regarder un peu leur état d’esprit et non leur envie de jouer. C’est vrai qu’en regardant les images rien n’est facile. Après maints regards je vais témoigner en Métropole comment on peut aider Haïti » a-t-il dit avant de conclure que c’est un honneur pour lui de participer à la reconstruction d’un pays meurtri par des catastrophes.

HPNHAITI.COM

.