ARTS MARTIAUX

Le conseiller spécial du secrétaire général de l’Organisation a_cohdes Nations Unies pour le sport au service du développement et de la paix, Wilfried Lemke, a effectué une visite de 72 heures (du 20 au 22 octobre) à Port-au-Prince où il s’est entretenu entre autres, avec des dirigeants sportifs.

Apres avoir rencontré des responsables du Ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Action Civique (MJSAC) et du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) mercredi, Monsieur Lemke se trouvait jeudi au Comite Olympique Haïtien (COH) pour s’enquérir des activités que réalise le COH notamment dans le cadre de son programme Sport pour la Paix et le Développement.

Le conseiller spécial de M. Ban Ki-Moon pour le sport au service du développement et de la paix s’est aussi réjouit des échanges qu’il a eues avec les responsables sportifs haïtiens. L’objectif de cette visite, a-t-il dit, était de faire un état des lieux, voir se qui se fait en Haïti pour mieux savoir comment permettre a tous les haïtiens d’avoir le sport dans leur vie quotidienne.

Nous allons faire de notre mieux pour nous assurer que les activités sportives fassent partie du quotidien de tous les enfants haïtiens, a-t-il promis.

Au camp Corail Cesslesse où  il s’est entretenu avec des jeunes qui participent au programme d’urgence et échanger des souvenirs avec eux, Wilfried Lemke, a déploré le manque d’accès à l’école que font face les enfants soulignant que l’éducation et les activités sportives sont les meilleures choses qu’on puisse les offrir.

Il a promis de discuter avec le président de la FIFA, Sepp Blatter de la nécessite de construire en Haïti un centre « football for Hope ».

Il a aussi rappelée que la commission que dirige M. Lemke ne finance pas directement les projets sportifs mais entretien d’étroites relations avec les institutions de financement. Déjà, en marge de la rencontre entre Wilfried Lemke, des responsables du COH et des membres d’organisation et d’associations sportives ce jeudi, le représentant de l’UNOPS qui y a pris part a assuré que cette institution sera bientôt sur la liste des partenaires du COH aux cotés de l’UNICEF, de FNUAP, du PAM et du MJSAC entre autres.

C’est le directeur de ce programme, Ricardo Noelizaire, qui avait fait la présentation du programme d’urgence a la délégation de haut niveau de l’OU. Il a souligné soulignant que plusieurs autres programmes sont également organisés au profit des jeunes notamment depuis le tremblement de terre de janvier dernier.

Il a cité le programme d’urgence réalisé au profit des enfants victimes du séisme et qui vivent actuellement dans les camps de déplacés où ils sont également entretenus sur les thématiques relatifs a la planification familiale, au VIH/SIDA et aux valeurs olympiques et civiques, le programme : « Le sport, école de la vie » qui touche plus de 34 00 enfants dans pas moins de 10 villes frontalières avec la République Dominicaine ainsi que les jeux de l’amitié haïtien-dominicaine dot la 4eme édition aura lieu du 14 au 16 janvier 2011 a Ganthier et a Jimani.

M. Noelizaire n’a pas raté l’occasion pour souligner l’importance de ces différents programmes et leur impact dans le quotidien des bénéficiaires. En plus d’être entretenus sur des thematiques dont la planification familiale, le VIH/SIDA et les valeurs Olympiques, ces programmes offrent aux jeux des moments seins de détentes et d’apprentissage sportif ce qui leur permet également de mieux vire les moments post-séisme, a fait remarquer M. Noelizaire.

De son coté, le vice-président du COH, l’Ingénieur Ernst Laraque qui avait fait la présentation des projets de construction d’infrastructures sportives du comite a qualifié de constructive la visite de M. Lemke dans le pays.

Une visite qui, dit-il, a permis a la délégation de constater que les programmes du COH sont en parfaite adéquation avec ceux de la commission que dirige Wilfried Lemke aux nations Unies.

Dodeley Orelus