FOOTBALL

Quasiment nul depuis sa prise de fonction à la tête de la sélection haïtienne de football, le virus surnomé Edson Tavares ne fait que travailler au détriment du football haïtien et l’élimination des Grenadiers face à Antigua & Barbuda (1-0), mi-temps (0-0) au second tour des éliminatoires de la coupe du monde de la FIFA, Brésil 2014 vendredi aaa cccsoir à Saint John’s en est un exemple parfait pour expliquer son incompétence et la preuve qu’il n’avait absolument pas sa place comme étant sélectionneur du 11 national, et ce depuis l’élimination des Grenadiers au premier tour de Digicel Caraibean Cup.

Coup de tonnerre à Saint John’s ! Les années se suivent et se ressemblent pour Haïti qui n’a pu franchir le second tour des éliminatoires de la coup du monde de la FIFA, Brésil 2014 en dépit du fait que les Grenadiers avaient bénéfié d’un groupe F composé des Iles Vierges Américaines, Curaçao et Antigua & Barbuda pourtant largement à leur portée.

Fait étonnant, Haïti, tombeur des Iles Vierges US (6-0 et 7-0), n’était même pas en mesure de faire le plein face à la modeste équipe de Curaçao. À l’arrivée, l’équipe nationale avait échappé bel d’une défaite pour l’emporter finalement (4-2), et ce après avoir remonté deux buts de retard. Au terme du match retour, l’équipe de Curaçao est venue prendre un point à Port-au-Prince (2-2) alors qu’elle menait (2-0) face à la sélection locale.

À chaque fois, l’incompétent Tavares refusait d’endosser ses responsabilités. Il cherchait toujours un prétexte pour expliquer la contre performance des Grenadiers. «Je n’ai pas de ballons pour s’entraîner. J’ai remis déjà ma démission, et ce sont les dirigeants de la FHF qui la refusaient. Etant donné que j’ai un contrat, j'y restais ». Alors, Tavares, faites vous chier !

Avant d’affronter l’équipe d’Antigua, tout le monde savait qu’Haïti ne devait pas perdre peut-être sauf le médiocre Tavares. D'autre part, le sot et soi disant entraîneur, Edson Tavares avait décidé de mettre le meilleur joueur de la sélection, Belfort Kervens Fils sur le banc prétextant qu’il n’avait pas eu de chance avec l’ancien buteur du Tempête FC qui fait à présent les beaux jours du Mans en France. L’animal Tavares est un superstitieux et pour cette raison, il avait pris la honteuse décision de ne pas jouer avec l’unique attaquant axial du 11 national, et ce malgré l’insistance de Carlo Marcelin et de Jean Roland Dartiguenave.

Conséquence immédiate, Haïti est éliminé et le rêve de tout un peuple est tout simplément brisé parce que le malhonnête Tavares n’écoutait personne, pas même les cadres de la Direction Technique Nationale voire ses assistants.

Eliminée sous la direction de Tavares de toutes compétitions internationals, l’équipe nationale d’Haïti doit encore attendre quatre ans pour espérer disputer une phase finale de coupe du monde dont sa dernière participation remonte à 1974.

Tous nos remerciements à Tavares qui est doté d'une nullité absolu dans le métier de coaching pour avoir pris part à l’élimination des différentes équipes nationales soit au premier tour de la Digicel Caraibean Cup ou aux Jeux Olympiques de Londres 2012 et dernier en date, cette humiliation face à Antigua & Barbuda.

La question que l’on se pose, Edson Tavares est-il l’unique responsable des mesaventures des Grenadiers dans ces compétitions ?

On aura beaucoup à dire dans les jours à venir.

 

 

.