FOOTBALL

 

FICAFICAFICALa série de clôture du championnat national de première division est sur le point de livrer son verdict. Il ne reste en effet, que deux petites rencontres pour boucler la boucle, et pas des moindres, puisqu'il s'agit des deux plus importantes, avant de connaître le champion de la série de clôture.

C'est finalement le parc Félix St Victor du Cap-Haïtien, qui sera le théâtre de cette double confrontation Capo- Capoise les mercredi 21 et Samedi 24 Décembre 2016, entre le Real Hope Académy et le FICA en finale de la compétition.

Finaliste malheureux de la série d'ouverture face au Racing FC des Gonaïves, le FICA compte tout faire cette fois pour s'adjuger le trophée récompensant le vainqueur de la série de clôture. Du haut de leurs six (6) titres nationaux, les vert et jaune qui ont retrouvé l'élite du football haïtien en 2011, après un séjour de 5 ans dans l'enfer de la D2, s'apprêtent à disputer leur troisième (3ème) finale consécutive en deux ans, preuve de leur constance au sommet de la hiérarchie du football haïtien. Fort de ce constat, les Fiquistes   vont miser sur leurs expériences pour continuer à garnir leur harmoire à trophées.

Toutefois, l'équipe la plus titrée du championnat national devra se méfier de la plus jeune des formations capoises contre laquelle, elle a mordu la poussière (0-2) au cours de la série d'ouverture, avant de partager les points (0-0) au match retour. Autant dire, que ce ne sera pas une partie de plaisir pour Kedjong Colas, Stanley Bocius et consort qui d'ailleurs, n'ont pas pas encore trouvé la faille dans la défense du Real Hope après leurs deux premières confrontations.

En face, avec un vieux sorcier (Sonche Pierre) qui connaît parfaitement ce championnat, pour avoir dirigé par le passé des formations comme le Racing CH, L'Ascar ou le Valencia, pour ne citer que celles-là d'une part, et son duo d'attaque infernal composé de Manchiny Telfort, neuf (9) réalisations, qui aura à coeur de se détacher de Roobens Philogène au sommet du classement des buteurs de cette série et Ronaldo Damus, sept (7) buts d'autre part ; l'équipe chère à Gener Pierre ; Fish pour les intimes, possède de sérieux arguments pour partir à la conquête de son premier titre, pour sa première saison en D1.

Au fait, le Real Hope Academy n'est qu'à sa première participation au championnat national de première division. C'est une jeune formation qui a connu une progression hors du commun. Créée en 2014 où il a participé au championnat de D3 avant d'être promu en seconde division suite à une décision du bureau fédéral l'année suivante (2015); là encore, le Real Hope  se distingue en décrochant l'un des des billets et remporte haut la main la D2 pour accéder à l'élite du football haïtien, où déjà il atteint la grande finale.

Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années, c'est fort de ce dicton que la bande à Sonche Pierre essaiera de dévier les pronostics contre l'ogre Fiquiste. Donc, il ne fait aucun doute, que le spectacle devrait être au rendez-vous, dans un parc Félix St Victor qui, à coup sûr, affichera complet pour cette finale cent pour cent (100%) capoise.

Par rapport aux palmarès des deux équipes, d'aucun pense que ce sera un duel entre David et Golliath. Alors, qui de David ou de Golliath aura le dernier mot? Dès ce mercredi on commencera par se faire une idée.





Jean Josué Mervil / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ;  Thierry Antoine Michel 

.