FOOTBALL

Grenadiers entrainementLa sélection nationale entame donc à partir de ce vendredi la difficile campagne de repêchage de la Gold cup ; un marathon inutile qu'avec un peu de pragmatisme les dirigeants de la Concacaf auraient pu éviter en classant directement le meilleur 2eme des trois groupes du 4éme tour ; un non sens sportif, puisque les trois pays sont obligés de jouer en pleine période de fête avec des équipes très diminuées en effectif et surtout en imposant des dépenses folles à des fédérations à bout de soufle en ce début d'année avec 3 matches pour une place en Gold Cup.

L'équipe nationale a été obligée de faire avec tous ces inconvénients si bien difficile de prévoir un comportement d'une équipe qui n'alignera en principe que 2 titulaires par rapport à la Gold cup 2015, et a la Copa Centenario, ses meilleures et recentes références : il s'agit de Meshack et Belfort ...

Un non sens sportif puisque beaucoup de joueurs en seront même à leur baptéme du feu ; beacoup des figures qui ont marqué le football haîtien et qui ont été les élements de base de la sélection manquent à l'appel: Placide, Céus, Goreux, Jaggy Alcénat, Alexandre, Lafrance, Guerrier, Maurice, Nazon, Genevois , Hilaire, Bertin, Jeff...cela fait beaucoup d'absences par rapport aux brillantes formation d'il y a quelques mois .

Pourtant ce renouvellement forcé peut être une bonne chose, dans la mesure oû même si l'expérience fera cruellement défaut, mais il permettra à de nouveaux éléments qui piaffaient d'impatience d'avoir une chance de démontrer un savoir et d'élargir la base de l'équipe nationale .

Pas de doute qu'ils seront tous trés motivés et auront à coeur de vouloir établir aussi leur base dans le groupe ..

Un examen trés difficile car exigeant et oubliant que le temps et l'expérience sont essentiels pour s'imposer à ce niveau de jeu, le public haîtien veut la victoire oubliant qu'Haiti jouant à l'extérieur face à un adversaire à domicile qui s'est préparé avec soin et qui dispose d'un effectif supérieur en qualité et en expérience à nos grenadiers.

Tous nos voeux accompagnent nos grenadiers ; ils ont sacrifié les fêtes de fin d'année pour s'installer dans l'austére PORT OF SPAIN dès la Noël pour mettre plus d'atouts de leur coté.

Espérons encore une fois que Dieu soit Haitien, d'autant les débuts de janvier nous sourient toujours ; en 2006 exactement les 5 et 7 janvier, Haiti sous la houlette de Luis Armelio Garcia ( qui dirigeait pour la 1ére fois) et Wilner Etienne avaient fait le sacrifice des fêtes de fin d'année pour se préparer pour deux matches de barrages a Port of Spain contre Bermudes. Non seulement Haiti avait survolé ces barrages mais sur la lancée, remporta la Coupe Caraïbe en battant Trinidad (ah déjà Trinidad) en finale. Plus près de nous le 8 janvier de l"an dernier à Panama (encore Trinidad) en barrages de la Copa Centenario Haiti prit encore le dessus.

Ne dit on pas que l"histoire est un perpétuel recommencement ?

 

 

Dadou Jean Bart 

Tableau des scores

Pos Team Pl SD Pts
1. Real du Cap 0 0 0
2. Baltimore SC 0 0 0