FOOTBALL

InfantinoLors de sa visite au pays le weekend écoulé, le président de la FIFA Gianni Infantino s'est engagé à  accompagner le chef de l'état dans sa volonté de parvenir à  la construction d'un grand stade moderne. Ce qui entrerait dans l'objectif de développement du football par la FIFA, a martelé le successeur de Sepp Blatter. ""On va y travailler ensemble ""a avancé le nouveau boss de l'entité régissant le football mondial.

L'italo-suisse a réitéré l'engagement de son administration à  supporter le football haïtien. Outre l'inauguration d'un gymnase au sein de l'Académie CAMP-NOUS que la FIFA a financé, il en a profité pour faire un don de cinq cent mille (500 000) dollars US à  la fédération haïtienne de football afin de l'aider à  réhabiliter six (6) espaces de jeu, qui étaient affectés suite au passage de l'Ouragan Matthew en octobre dernier. Sans oublier une hausse spectaculaire dans les contributions et les investissements à  divers pays dans le cadre du «à‚FIFA FORWARDà‚», le programme de développement du football qu'a mis sur pied la FIFA. Pour le cas d'Haiti par exemple, le support est passé de deux cent cinquante mille (250.000) à  1.5 million de dollars américains par an.

Président de la Fédération Haïtienne de football, le Dr Yves Jean-Bart était aux anges. Il a profité pour rappeler l'importance de l'aide de la FIFA à  la FHF, qui a permis, a t-il dit, une présence continue sur la plus haute marche de la Caraïbe de toutes les sélections nationales. Mais des sélections qui sont toujours incapables de damer le pion aux pays de la Concacaf, se faisant toujours sortir au premier tour de chaque compétition quasiment.

D'o๠une meilleure orientation et un rééquilibrage de ces aides, notamment avec la mise en place de solides infrastructures sportives et de projets concrets et durables.

Jeanvil Charilien /Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

.